L'école vue par un philosophe

Richard David Precht, philosophe allemand, dresse un portrait inquiétant du système éducatif français. Zoom sur son constat et sa proposition d’une nouvelle école.

Le système scolaire occidental “trahit nos enfants”

Pour le philosophe, l’école telle qu’elle existe aujourd’hui ne correspond absolument pas aux besoins des enfants. Elle n’a pas su suivre l’évolution de la société et est incapable d’intéresser les jeunes générations.
Eh oui, les enfants s’ennuient à l’école ! Elle ne répond ni à leur grande curiosité ni à leur capacité limitée de concentration (environ 20 minutes, quand un cours dure environ une heure..). Pire, l’école risque souvent d’éteindre la curiosité et la motivation des enfants, puisqu’elle est indaptée.

À quoi devrait ressembler l’école aujourd’hui ?

Pour Richard David Precht, le rôle de l’école aujourd’hui est d’inviter les enfants à devenir des “créateurs de projets de vie imaginatifs et autonomes, conviviaux et polyvalents.
À l’heure où l’information est accessible partout et en quantité, l’école doit avant tout apprendre aux enfants à développer leurs qualités relationnelles, un aspect totalement oublié par l’école aujourd’hui.
Pour le philosophe, la clé c’est la motivation : l’école doit pouvoir rallumer le désir des enfants, leur enthousiasme.

Un nouveau modèle

Richard David Precht propose un nouveau modèle d’école :

  • Peu de matières fondamentales obligatoires
  • Un rythme adapté à chacun et pas imposé à tous
  • Une éducation articulée autour de projets communs par groupes d’intérêt, pour favoriser le travail en groupe, la pluridisciplinarité et l’apprentissage concret


Source :
Richard David Precht, propos receuillis par Patrice van Eersel, “Notre école est un crime”, Clés, n°90, Août-septembre 2014, p12-17

nous contacter

Une question ? Contactez-nous !

Julia Barreau
Mélanie Voisin

06 27 82 05 58
envoyer un message

Inscrivez-vous à la newsletter !

Pour recevoir toutes les informations sur nos activités