Comment enseigner le découragement à ses élèves ?

Une enseignante décourage ses élèves

Ces derniers jours une vidéo a refait surface sur les réseaux sociaux. Celle ci montre une classe d’élèves et leur professeur de psychologie Charisse Nixon (originaire de Pennsylvanie) en train de réaliser un exercice des plus simples.

Cet exercice repose sur la formation d’anagrammes (exercice consistant à inverser ou permuter les lettres d'un mot ou d'un groupe de mots pour en extraire un sens ou un mot nouveau).

Dès qu’un élève a trouvé la première anagramme, il doit lever la main. Dans la vidéo, on voit qu’une seule moitié de la classe lève la main, tandis que l’autre reste perplexe.

Charisse demande ensuite de passer au deuxième mot, où, là aussi, la même moitié de la classe trouve rapidement, tandis que l’autre moitié est de plus en plus contrariée. Il en va de même pour le troisième mot.

En réalité, alors que les élèves pensaient tous avoir les mêmes mots, Charisse Nixon avait inscrit deux premiers mots simples et les avait distribués à la moitié de la classe qui a réussi le test ; les deux premiers mots distribués à l’autre moitié de la classe n’avaient simplement pas d’anagramme !

Le troisième mot, lui était le même pour tous les élèves.

Pourquoi cette expérience ?

Le but de cet exercice était d’inculquer « l’impuissance apprise »  (le « Learned Helplessness ») mis en évidence par le psychologue comportementaliste américain Martin Seligman dans les années 60-70.

«  Seligman montre qu’un animal exposé à de petites décharges électriques incontrôlables s’enfonce dans l’apathie et la résignation et ne discerne plus les moments où il peut contrôler la situation. Il intègre durablement que ce qui lui arrive est indépendant de son comportement ».

Le sujet a donc du mal à réaliser qu’il peut décider de ce qui lui arrive, qu’il puisse prendre le contrôle des événements. Ainsi sa motivation diminue et il déprime peu à peu.  « Chez l’homme, des comportements similaires sont observés. »

Ce genre de situation peut se retrouver dans les milieux scolaires ; or le sentiment d’échec face aux autres, les résultats qui diminuent, et les réprimandes des professeurs ne peuvent aider l’élève à se surpasser.

Comment lutter contre l’impuissance apprise ?

L'attitude positive d’un enseignant avec chaque élève ainsi que « la maîtrise de son discours et du vocabulaire employé, et le travail en petits groupes » peuvent être des leviers de lutte contre l’impuissance apprise.

« On peut observer les conséquences de l’impuissance apprise dans tous les domaines de la vie quotidienne, notamment professionnel. La manipulation de Charisse Nixon, dans la vidéo, est également là pour rappeler que, menée à haut degré de subversion, l’impuissance apprise est une arme redoutable. »

Être bienveillant les uns avec les autres, c’est le meilleur moyen de diminuer ce sentiment dans le milieu scolaire.

Source : Franceinfotv

nous contacter

Une question ? Contactez-nous !

Julia Barreau
Mélanie Voisin

06 27 82 05 58
envoyer un message

Inscrivez-vous à la newsletter !

Pour recevoir toutes les informations sur nos activités