Apprendre la gentillesse pour être heureux ?

Chez CeQueJeVeuxFairePlusTard, la bienveillance c’est SUPER important ! C’est même un de nos 4 piliers. Alors quand on est tombé sur ces articles, vous imaginez bien que nous étions ravis. Dans plusieurs pays, les cours d’empathie font leur entrée dès l’école primaire !

Au Danemark, ils sont même obligatoires de 6 à 16 ans. Ce type d'enseignement existe depuis plusieurs années déjà. Les bienfaits sont nombreux : plusieurs études tendent à le prouver. Entre autres, les enfants attentifs à autrui seraient meilleurs à l'école et permettraient aux autres de se montrer empathiques à leur tour :

« la gentillesse engendre la gentillesse ».

Le cas du Danemark :

S’il y a un pays à la pointe de l’éducation positive, c’est bien le Danemark. Là-bas, les cours d’empathie sont aussi importants que les mathématiques ou l’anglais ! Une heure par semaine pour contribuer à rendre les enfants plus heureux, également dans leur future vie d’adulte, comme le rapporte l’écrivain Jessica Alexander. Cette pratique est intégrée dans la législation danoise depuis 1993.

Le cas des Pays-Bas :

Pour les Pays-Bas, la technique est différente : c’est le mentoring qui est utilisé. Le mentoring, qu’est-ce que c’est ? C’est un partage d’expérience avec un novice. Ainsi, tous les vendredi après-midi, « petits » et « grands » se réunissent pour faire des activités ensemble : cuisine, jeux, préparation de spectacle, création d’objets destinés à des œuvres de charité... Même si les impacts sont difficilement quantifiables aujourd’hui, ces instants permettent aux enfants de sortir des méthodes d’apprentissages traditionnelles.

 

A quand les mêmes cours en France ?

 

Crédits photo : Getty Images/iStockphoto

Sources : Huffington Post /RTBF / Psychologies

nous contacter

Une question ? Contactez-nous !

Julia Barreau
Mélanie Voisin

06 27 82 05 58
envoyer un message

Inscrivez-vous à la newsletter !

Pour recevoir toutes les informations sur nos activités